Comment gérer son stress lors d’un entretien

J’ai rédigé cet article pour Jobsora, site d’emploi à Lyon où vous pouvez retrouver leurs annonces sur : https://fr.jobsora.com/emplois-lyon

Si vous ressentez de l’anxiété, de l’appréhension avant vos entretiens d’embauche, cet article est fait pour vous ! L’objectif ici est de vous accompagner à comprendre pourquoi cette émotion vous submerge à l’approche de cette entrevue ou peu de temps avant.

Vous pouvez également retrouver l’article sur le blog de Jobsora : Gérer son stress lors d’un entretien

Regardez ce qui se passe en vous lorsque vous êtes stressé. Quel message est caché derrière cet état ? Souvent, derrière le stress, il y a la peur, l’anxiété ou l’appréhension. Essayez dans un premier temps de définir quelle est votre émotion.

Pourquoi sommes-nous stressés ? Il y a énormément de réponses à cette question. Le plus souvent il se cache derrière le stress d’un entretien de l’anxiété. Mais cette émotion a un message caché bien précis pour vous aider dans ce contexte. Voyons cela de plus près !

Nous oublions souvent que nous avons en nous, toutes les ressources nécessaires pour trouver ce dont nous avons besoin. Etant donné que ses ressources sont les nôtres, elles seront forcément adaptées à la situation du moment.

J’ai été formé à la PNL pour devenir coach experte en gestion des émotions. Mais bien avant de me lancer, j’étais anxieuse rien que le fait de penser à retourner à l’école, de passer des examens ! Je me suis tournée vers l’extérieur alors que ma réponse était à l’intérieur de moi. Et là j’ai pu expérimenter les « mais tu as déjà des diplômes, c’est simple pour toi ! »

Tout simplement, il n’y avait que moi qui pouvait savoir ce qui se cachait derrière mes états émotionnels.

La PNL a joué un rôle primordial dans ma vie par les changements que j’ai opéré sur moi. C’est une thérapie brève orientée solution et je n’ai pas été déçue, elle me les a apportées !

Il m’a donc été évident d’exercer ce beau métier pour vous aider à mon tour après avoir expérimenté ces outils !

Mon réel plaisir a été de voir les résultats concrets que j’ai pu observer chez les personnes que j’accompagnais !

Quoi de mieux que du concret pour illustrer mes propos ! Allez hop c’est parti ! A vous la liberté !

1- Faire un état sur la situation présente

Pour que l’exercice soit plus clair, nous allons prendre l’exemple du dessus : « je suis anxieuse (x) à l’idée de passer un entretien. »

Si nous ressentons de l’anxiété, c’est qu’il y a une raison à cela. Si cette part de nous, ne nous voulait pas « du bien » elle n’existerait tout simplement pas ! Oui, je sais, vous vous dites que forcément il n’y a rien de bon dans cette situation !

Mais détrompez-vous ! L’anxiété que vous ressentez à toute sa raison d’être et elle a un message spécifique à vous apporter qui va vous permettre de comprendre pourquoi vous la ressentez !

2- Accueillir l’émotion

Je vous invite dans un premier temps à remercier cette part de vous. Car si elle est présente, c’est qu’elle a un rôle à jouer pour vous !

Prenez ce temps nécessaire qui vous permettra de comprendre le message qu’elle veut vous délivrer.

N’oubliez pas que ce que vous ressentez est normal mais que vous avez besoin de changer d’état émotionnel pour atteindre votre objectif.

Fermez les yeux un instant, remercier là, accueillez cette émotion qui veut vous aider !

3- Trouver son message caché

Posez-vous cette question : « Que veut me dire mon anxiété ? Quel est son message ? » « En quoi cette situation vous pose-t-elle un problème ? »

Souvent, l’intention de l’anxiété est de vous faire prendre conscience qu’elle veut vous alerter sur un point précis.

Par exemple, elle peut être présente pour vous signaler que vous n’êtes pas prêt alors que l’échéance de l’entretien approche. Avez-vous assez préparé votre prochain RDV ? Etes vous bien renseigné sur l’entreprise ou la personne que vous allez rencontrer ? Avez-vous refait ou relu votre CV ? Et l’annonce ? Qu’avez-vous retenu du poste proposé ?

Cette « alerte » que vous donne l’anxiété veut vous faire prendre conscience de vos besoins ! D’où l’importance de l’accueillir, de ne pas l’ignorer pour lui donner ce qu’elle vous demande !

A cette étape, il est donc primordial pour vous de trouver quel est le message qu’elle veut vous adresser !

4- Répondre au message en changeant son comportement

Pour changer cet état d’anxiété à partir du message qu’elle vous a donné, c’est de mettre en place le comportement adéquat qu’elle veut pour vous.

Si par exemple, vous avez trouvé son message qui est de vous dire « je ne suis pas prêt(e) donc je suis anxieux », il est important de vous poser cette question : « qu’est ce qui me permettrait d’être prêt(e) ? »

Est-ce de vous renseigner sur la personne que vous allez rencontrer afin d’être moins anxieux ? Est-ce que c’est au niveau de l’entreprise ? Où elle se situe ? Son secteur d’activité ? Sa taille ?

Il est important de déterminer l’élément qui vous permettra de répondre à cette question et donc au message de votre anxiété.

5- Changer l’émotion

Pour changer une émotion (toujours à partir de cet exemple), il faut identifier la bonne émotion que vous voulez acquérir en fonction du contexte.

Ici, il peut y avoir plusieurs : j’aimerai avoir confiance en moi, j’aimerai être déterminé, j’aimerai être calme etc…

En changeant votre émotion, votre comportement changera.

Si vous arrivez à bien identifier le message et que vous mettez en place le comportement adapté, votre anxiété va diminuer.

En choisissant la bonne émotion, par exemple la détermination, vous allez mettre en place les actions avec cette émotion !

Exemple : Je suis déterminé(e) à très bien préparer mon entretien en « faites une liste d’actions à mettre en place ».

6- Le bonus !

Le siège des émotions se situe dans notre cerveau appelé « l’amygdale ». Lorsque celle-ci est submergée par les émotions, elle prend le « dessus ».

C’est pour cette raison, que souvent il est déconseillé de prendre des décisions sous le coup des émotions.

Dans ce cas-là, il est judicieux d’activer notre système para sympathique qui lui, va réguler nos émotions.

On peut l’activer en passant par le corps et non par les pensées car ce n’est pas intellectuel.

C’est pour cette raison, que souvent des exercices de respiration sont conseillés notamment la respiration abdominale car cette dernière va activer le système para sympathique dont vous avez besoin ! Mais pas seulement ! La cohérence cardiaque également, le fait de sourire lorsque l’on est stressé vont aussi libérer d’autres hormones qui vont activer ce système !

Alors, respirez, souriez et méditez ! Le poste de vos rêves est pour vous !